Chroniques solutions

La punition

Lorsque votre chat adopte un comportement que vous n’appréciez pas ou que vous trouvez désagréable, que pouvez-vous faire pour qu’il cesse de le répéter?

Plusieurs options s’offrent à vous. Par contre, il est important de savoir que la punition ne fonctionne pas avec le chat. En effet, un comportement ne peut être transformé efficacement si l'on ne comprend pas les raisons qui poussent l’animal à agir ainsi. Il faut donc évaluer quelle émotion induit le comportement. Ainsi, il est plus facile d’expliquer le comportement et d’agir en conséquence : ignorer le comportement et/ou le chat, réorienter le comportement et/ou le chat, désensibiliser l'animal ou encore utiliser des méthodes de contre-conditionnement afin de l’inciter à réagir différemment. Ceci dit, lorsqu’on désire éliminer un comportement chez notre animal, on doit lui offrir la possibilité d'adopter un comportement alternatif qui lui rapportera plus que le comportement que vous voulez qu’il cesse. 
 

Pourquoi l'agression et la punition sont-elles inefficaces?

Ces méthodes d’intervention ne rapportent absolument rien à votre chat. Bien au contraire, la punition augmente considérablement son niveau d’anxiété, provoque souvent une peur de la personne qui pose le geste et développe une crainte de certaines situations. Lorsqu’elles sont administrées trop fréquemment ou qu’elles sont trop sévères, elles peuvent même mener votre chat vers une dépression.

Un animal anxieux est un animal qui exhibe des problèmes de comportement. Si vous augmentez son anxiété en appliquant des punitions inappropriées, un jour ou l'autre, il réagira à une situation qui se présente devant lui de façon inacceptable, voire même illogique. Il n’attaquera peut-être pas son propriétaire, car il en a peur (et même encore, ce n’est pas certain), mais il le fera envers d’autres individus (humains ou animaux).
 

Le chien vs le chat

Le chien est un animal social qui cherche à plaire. Si on le punit, il modifiera son comportement pour ne pas déplaire. Cependant, cette situation lui causera beaucoup d'anxiété, ce qui provoquera d'autres problèmes de comportement. L’éducation d’un chien au moyen de la punition est extrêmement néfaste pour l'animal, puisqu’elle crée un très haut niveau d’anxiété.

Le chat, quant à lui, est un animal hédoniste et solitaire. La punition est donc inefficace, car le chat comprend seulement qu’il ne peut pas faire confiance à l'environnement où se trouve son propriétaire. Et s'il est forcé d'y rester pour manger, vous pouvez être certain qu'il évitera son propriétaire du mieux qu’il le peut. Et s'il est contraint d'habiter dans un tel environnement pour combler ses besoins (manger, boire), l'anxiété éprouvée provoquera d’autres problèmes comme la malpropreté (en raison de son anxiété ou pour faire du marquage), l’agression redirigée, etc. Ainsi, en voulant corriger un comportement par la punition, vous ne ferez que faire apparaître d'autres problèmes.
 

Inciter Minou à adopter un comportement de substitution

Si un animal adopte un comportement, c’est qu’il comble un besoin. Alors quel est le comportement que Minou doit adopter pour assouvir son besoin sans que cela importune son propriétaire? On ne peut pas lui interdire quelque chose sans lui offrir une autre possibilité d'atteindre son objectif. Pour ce faire, il doit recevoir quelque chose en échange comme une récompense, une modification de son environnement, une réorientation de son comportement, etc. Ainsi, non seulement l’animal sera plus sujet à adopter le nouveau comportement (ou à modifier le comportement inadéquat), mais, en prime, il sera heureux de le faire, ce qui réduira son niveau d’anxiété. De plus, si chaque fois qu’il doit changer de comportement il obtient quelque chose de positif, il cherchera à comprendre très rapidement ce qu’il doit faire dans le futur lorsque vous apportez d’autres modifications, car il voudra obtenir la récompense.
 

Une technique utilisée par les experts

Les Éduchateurs ne sont pas les seuls à adopter cette vision de l'éducation féline. Cette façon de faire est enseignée dans toutes les conférences et les formations auxquelles nous avons assisté, et la très grande majorité des plus éminents comportementalistes que nous avons rencontrés la mettent aussi en pratique. Puisque l'efficacité de ces notions a été prouvée scientifiquement, ces techniques vont au-delà du domaine de la théorie comportementale. Malheureusement, bon nombre de comportementalistes utilisent encore des méthodes répressives basées sur des concepts de domination et de hiérarchies interespèces, bien que ces dernières aient été invalidées par les études scientifiques. 

Soyez informé des nouvelles dates de formation